quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Cette section a été conçu pour vous qui êtes dans l'attente de ce petit être depuis si longtemps...
Ici, entraide, écoute, réconfort et amitié sont les mots d'ordres.

Modérateur : Decembre

Avatar de l’utilisateur
Lem
Messages : 484
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Lem » sam. nov. 05, 2016 5:53 pm

Je n'y suis pas présentement, mais ton message m'interpelle...
je veux dire... je ne sais pas, plus après combien de cycles on a jeté l'éponge...
après un bébé couette, pourtant, tout est possible!!!
Surtout qu'on est pas infertiles...
J'ai perdu espoir un peu plus chaque jour jusqu'au jour où nous n'étions plus en essais...
jusqu'au jour où j'ai arrêter de calculer...

Mon chum avait l'attitude mâle essentiellement... celle de penser que ça finirait ben par arriver...

Ça n'est pas arriver... on a pas eu notre miracle...

On a juste tourné la page...
et certains jours, cette page n'est pas complètement tournée...

Bref, je sais exactement comment tu te sens... je te lis, je pense à toi...
À vous toutes en fait...
xx
Myst
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 5:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Myst » sam. nov. 05, 2016 11:50 pm

Merci beaucoup ma belle Lem...
Myst
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 5:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Myst » dim. nov. 06, 2016 8:06 am

Après quelques heures de sommeil...
J'ai poussé un peu la réflexion...

Je me souviens de ton histoire Lem, parce qu'elle m'a marqué... La tienne, celle de Xilie, celle de Falkie et Mélyane (il me semble que c'était sa son pseudo)
(Bon je me souviens de bien des autres histoires mes celles nommées précédemment m'ont touché profondément)

Je me souviens être derrière mon clavier a espéré et finalement, plus souvent qu'autrement, être frustrée des résultats...
Parce que la vie c'est pas comme on pense... Il ne suffit pas de dire je veux pour avoir... Il ne suffit pas de dire je peux pour pouvoir...

Aujourd'hui je fais le bilan de la dernière année qui s'est envolée à une telle vitesse... Et je me rend compte que mon 3e miracle n'arriveras probablement jamais...
Ce qui me fâche c'est qu'au départ je ne voulais pas 3 enfants parce que c'est du trouble 3 enfants et il y en a toujours un qui est mis de côté et qui se sent seul, triste et isolé (bon je généralise mais c'est mon histoire à moi alors j'ai le droit d'avoir peur pour ce 3e là hein) et maintenant, il va probablement falloir que je me rende à l'évidence un jour ou l'autre c'est que, le deuil va falloir que j'y passe. J'aurai aimé avoir le pouvoir de dire c'est moi qui choisi de... mais non c'est la :censored d'infertilité qui va gagner et sa... ça me fâche et ça me frustre...

Mon conjoint est pas mal comme le tien Lem : On a eu L. pourquoi il y en aurait pas un autre hein!
Et moi je regarde les mois défiler, l'écart d'âge s'allonger (pas encore terrible l'écart, mais commence à ressembler drôlement à celle que j'ai avec ma fratrie) et la j'ai peur pour l'avenir de ce ti bout là, s'il se pointe le nez... Que ce petit bébé là vive les mêmes truc que moi, qu'il se sente toujours exclue parce que c'est la 3e roue du chariot...

Quand je disais, y'a pas que les cycles de négatifs qui se suivent qui me hante...

Alors j'en suis rendu là... à me demander si je suis pas mieux de faire un douloureux deuil... que de vivre dans l'angoisse de faire subir ce genre de vie à un petit enfant qui ne demandait qu'à être aimé!

P.S. : En passant, n'ayez pas peur pour ma santé mentale, j'ai déjà consulté à ce sujet là... hahaha, c'est pas régler, c'est un combat de tout les jours mais on avance un pas à la fois hein.
Avatar de l’utilisateur
Lem
Messages : 484
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Lem » mer. nov. 09, 2016 5:47 pm

Je te souhaite q ue la route soit douce, parce que c'est un chemin long et périlleux a emprunter...
Je suis la si tu as besoin...

Je me souviens de bien des histoires moi aussi, parfois merveilleuses, mais parfois aussi, sans miracle...

Ça fera 9 ans, on a pris la décision d'avoir un autre enfant...
Puis un jour, il y a quelques années, j'ai eu l'image d'un futur ou il n'y avait pas d'autre enfant...
J'ai combattu fort au début!
Mais avec le temps, ce futur et moi, on s'apprivoise...
Pas de gaité de coeur, plus par obligation, mais, on essaie...
Des fois j'y vois un avantage...
Des fois je crée des avantages, pour m'aider à accepter...
Parfois, certains jours, j'ai encore des pointes d'espoir qui viennent...et c'est ce que je dois combattre maintenant...

Mais j'avance, je le sais, je te souhaite que tout aille bien... Longue route, je suis là si t'as besoin...
Myst
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 5:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Myst » mer. nov. 09, 2016 6:54 pm

J'ai (on a) quand même une très très belle gang ici!! Merci :wub
Myst
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 5:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Myst » mer. nov. 09, 2016 6:55 pm

J'ai (on a) quand même une très très belle gang ici!! Merci :wub
Avatar de l’utilisateur
1sabelle
Messages : 539
Inscription : mer. avr. 13, 2016 9:13 pm
Localisation : St-Lambert

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar 1sabelle » lun. nov. 14, 2016 10:38 am

Gros câlins, Myst <3

Comme j'en ai discuté dans le topic des testeuses, j'ai eu une bonne claque la semaine passée... Je suis passée par toute la gamme, puis je me suis dit que je m'en voudrais si je ne donnais pas une chance à la stimulation ovarienne.
En même temps ça fait quelques mois que l'idée d'être famille d'accueil/d'adoption me trotte dans la tête depuis que je sais qu'il y a de gros manques dans ma région. Je ne sais pas si mon homme serait partant, je ne sais pas si c'est réaliste ou dans mes capacités.
J'imagine que je pars un peu dans tous les sens, tout ça pour dire que je ne me bouche pas lea yeux vu ma situation, et que j'envisage toutes les avenues...
Samuel - 15 sept 11
Cassandre - 11 mars 15
2 FC précoces en 2017, grossesse ectopique janvier 2018
On travaille sur #3 depuis septembre 2015
Myst
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 5:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Myst » mer. janv. 04, 2017 9:49 pm

Vraiment archi gros délai avant que je réponde... mais hein... j'ai l'impression que quelqu'un est venu lire ce que j'avais écris et à cacher le post... hahahaha

1sabelle, je ne pense pas que nous serions de bons candidats pour les familles d'accueil. Il y a 5 ans nous avions regarder la possibilité et comme j'ai déjà eu deux épisodes de trouble d’adaptation avec humeur anxio-dépressive je suis déjà out de la liste... Ensuite, je ne sais pas ce que ça donne dans les autres régions mais ici je suis appelé à travailler avec des gens de la DPJ et ils m'ont confirmer que sa prend pas mal de bagage et de disponibilité pour accompagner ces enfants qui sont souvent très hypothéquer au niveau de la santé physique et mentale... Bref, il y a des gens qui ont la capacité de donner tout ce qu'il faut.... mais je ne pense pas être à la hauteur de cette situation...

Si je suis revenue sur le post c'est que je voulais juste encore faire un coup de gueule...
C'est officiel... un an d'essai et 10 cycles plus tard (J'ai vraiment améliorer ma moyenne de cycle c'est fou par contre), toujours le ventre vide...
Ça commence à jouer sur mon humeur, mon enthousiasme, ma joie de vivre... Au moins je suis pas entouré de bedaine (j'ai changé de travail au printemps dernier et mes collègues ont toute passé l'âge d'avoir des enfants hahaha, halleluia)
Ça commence aussi à jouer sur le couple... encore... Je doute que vraiment des envies de mon conjoint même s'il me dit qu'il en veut toujours un troisième...
Les hormones m'énervent...
Le maraudage à l'hôpital me tire du jus...
Ma job me détruit à petit feu mentalement et physiquement.... (ouf)
J'ai essayer d'avoir un rendez-vous chez le md... mais en même temps la mienne est partie en maternité et j'hésite à déballer toute mon histoire pour une Xe fois devant un résident qui devrait rapporter toute l'histoire à son patron...
Depuis que j'ai fais retirer mon stérilet l'an dernier, j'ai beaucoup d'effet négatif (nausées fortes en DPO, douleur pelvienne tolérable avec des analgésique extra-fort au 4 h) alors je me demandais si j'avais pas de nouveau truc qui clochait chez moi... J'attend un retour d'appel quand même

Bref, une fin d'année désastreuse et un début pas tellement plus réjouissant pour le moment..
J'avais besoin d'évacuer encore...
Merci de me le permettre... hahahaha

Sur ce je vais aller me coucher... parce que le matin va vite arrivé et j'ai une facheuse tendance à l'insomnie c'est jours-ci...

Je vous suis toujours assidûment... mais juste parfois trop découragée pour répondre...
Bonne nuit!
Avatar de l’utilisateur
1sabelle
Messages : 539
Inscription : mer. avr. 13, 2016 9:13 pm
Localisation : St-Lambert

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar 1sabelle » jeu. janv. 05, 2017 4:17 pm

Merci pour tes réponses sur les familles d'accueil, en effet c'est probablement plus d'énergie qu'on a à investir nous aussi :flowers

Sinon gros câlins pour l'étape des 1 an :console J'ai passé ce cap en juin et ce n'était pas jo-jo... Au moins dans mon cas ça a toujours été difficile, donc je n'ai que peu d'espoirs fous d'un positif à peu d'effort ou de délais :z Pour ce qui est de la job, tu peux changer d'air ou de milieu? L'argent ne vaut pas la peine de s'empoisonner la vie <3

Ici j'ai convaincu l'homme pour retourner en IAC, j'espérais pour janvier, mais merci à Ovo rive-sud qui est fermé pour les Fêtes, ça se peut bien qu'on manque notre fenêtre (J-1 aujourd'hui). Qu'est-ce qu'un mois de plus là où on en est rendues? :han On pourrait croire que j'ai plus de patience, mais je n'en ai pas pour le niaisage bureaucratique (ils n'acceptent pas notre consentement sous forme électronique et il faudrait virer sur Descaries pour le leur donner, ou sinon payer la poste express). Je suis vraiment allergique à aller me fourrer dans le trafic à Mtl :p
Samuel - 15 sept 11
Cassandre - 11 mars 15
2 FC précoces en 2017, grossesse ectopique janvier 2018
On travaille sur #3 depuis septembre 2015
Myst
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 5:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Myst » jeu. janv. 05, 2017 8:53 pm

Ouf... Des souvenirs ça OVO sur Décarie... Moi, partir de Shawinigan à l'époque, passer par le métropolitain avec un véhicule manuel pour arriver à la clinique à 8h00... Y'a pas grand chose qui me fais plus ***** que ça... Mais on la voulait notre cocotte!!

Je me demande si j'aurai le courage de retourner pour un tec...

Mon conjoint n'a pas d'opinion sur des traitements éventuels... Il a juste plus envie de faire des spermo... donc sa limite grandement les avenues et possibilité. Par contre j'habite très près maintenant d'une clinique de fertilité publique... Si les spermo se font dans le confort du salon, p-e que mon homme sera plus enclin à essayer en PMA..

Mon mini loup va bientôt avoir 2 ans... J'en reviens juste pas comment le temps passe trop vite..

Pour la job j'attends les affichages de poste en février... On a vraiment trop besoin de la stabilité de mon revenu... de toute façon mon poste est appelé à être aboli dans la foulée des fusions optilab.. c'est pas tant la tâche que le contenu de la tâche qui m'épuise.. mais on verras les prochains 2 mois vont être particulièrement intense... On verra bien avec le printemps ce que ça va donner...

Bref, ça va mieux qu'hier et j'espère moins bien que demain!
Stefounne
Messages : 462
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:59 pm
Localisation : Montérégie

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Stefounne » mer. janv. 18, 2017 1:36 pm

Je me permets de venir écrire ici. Dans ma tête et dans mon coeur, je suis une verte foncée. Je suis sur les vertes depuis le début de mes nouveaux essais parce que j'essaie de me convaincre que ça va être simple (mouin...) et parce qu'après tout ce que j'ai vécu je n'avais même pas le courage de venir lire les sujets ici. Ça me faisait trop mal.

Le temps fait souvent son oeuvre et je suis un peu plus zen face à tout ça. Aujourd'hui, c'est la première fois que je me permets de cliquer sur l'onglet des vertes foncées. Il n'y a pas beaucoup d'actions mais je m'y retrouve comme dans mon linge mou, je me sens chez moi.

Pour celles qui ne se souviennent pas de mon histoire, 1 FIV et 3 TEC avec mon ex. Je suis SOPK et il est OATS. Il m'a trompé pendant le dernier TEC. Il sort avec la fille encore aujourd'hui et elle vient de tomber enceinte naturellement......... OUAN!

De mon côté, j'ai un conjoint merveilleux depuis 2 ans et demi. On a débuté les essais fin juin. Je suis à la fin de mon 6e cycle non concluant. J'ai r-v avec une gynéco le 27 janvier. J'ai passé une écho pelvienne en décembre et elle me confirme que mes ovaires sont toujours polykystiques (je prends seulement du metformin) et que j'ai un polype dans l'utérus. Bon!

Ça ressassé tellement de souvenirs en moi cette échographie qui devait être pelvienne, mais n'aimant pas ce qu'elle voyait elle en a fait une vaginale après. J'en ai tellement eu des échos comme ça et des résultats négatifs. Je ne sais pas si je serais prête à repasser par tout ça? Je ne sais pas si j'aurais la même force... Je vois le cap du 6 mois qui vient de passer pour les essais et ma petite voix en dedans de moi a tellement peur. Pas encore? Non! Est-ce que j'aurai la chance un jour d'être maman? Au moins juste une fois? :'(
Maman comblée de Raphaelle :wub
Myst
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 5:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Myst » mer. janv. 18, 2017 7:44 pm

C'est vrai que la section n'est plus autant animé... Avec les contraintes infligés par la loi 20... :(

En fait, moi c'est quand je vais sur le vert que je me sens démoraliser... de voir les filles partir si vite... (Bon franchement la en ce moment on est une fichu de belle gang solidaire par exemple) mais reste que de le mettre par écrit... mois après mois... je trouverais ça trop difficile pour mon moral...

Je me souvient tellement de ton histoire Stefounne parce qu'on était en traitement en même temps... Et comme avec toute les filles du verts foncés, on espère tellement mais tellement que les traitements réussissent... Même que lorsque tu t'es séparé c'était comme si une tonne de brique tombait...

En tout cas, je traîne par ici régulièrement pour faire mes coups de gueule souvent hormonal et pour garder la section vivante... Et si jamais une fille avait des questions... Il reste que je peux aidé hein! :)

C'est comme le topic "monté de lait" mais format verte foncée!

Je te souhaite de ne pas trainer longtemps dans l'une ou l'autre des sections vertes... et de transférer rapidement sur le rose! ;)
Avatar de l’utilisateur
Lem
Messages : 484
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:21 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Lem » jeu. janv. 19, 2017 12:34 am

Moi aussi je traîne ainsi...
je crois que c'est ce qu'on appelle flâner...
J'vais toujours hanter cette section...
je me rappelle bien de ton histoire... tellement que je lis le topic du vert juste pour toi...
ou presque...
xx
Stefounne
Messages : 462
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:59 pm
Localisation : Montérégie

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Stefounne » jeu. mars 02, 2017 1:42 pm

Encore moi. Disons que je vis une semaine entière de "coups de gueule" présentement.

Les plus optimistes me diront: Mais tu sais maintenant que tu peux tomber enceinte!

Oui... Mais à tout cela s'ajoute une inquiétude supplémentaire. Vais-je être capable de mener à terme une grossesse?

C'est peut-être juste une malchance ce que je viens de vivre. Mais ajouté à toutes les épreuves que j'ai surmontées durant les dernières années, c'est la goutte de trop. Si près du but et on me l'enlève! Je me suis permise de rêver chambre de bébé, linge de maternité, etc. J'ai ouvert la boite de pandore que je n'ai jamais osé ouvrir et je me suis mise à imaginer mon bébé, ma bédaine et notre future famille.

Et bang, retour à la case départ. Je n'ai plus juste le but de tomber enceinte, maintenant j'ai le but de réussir à poursuivre cette grossesse. J'ai peur, j'ai mal, j'ai de la peine.

C'était une des seule interventions que je n'avais pas vécues encore, le curetage. Je m'en serais passée. Mon corps est fatigué, mon esprit encore plus.

Tous les sacrifices que j'ai dû faire et pas encore de bébé. La vie me prend tout et ne me donne rien en retour. Je me sens comme ça présentement. :z

Mardi retour chez le gynéco. Encore un autre examen, encore des discussions qui risquent de mener à d'autres mauvaises nouvelles. Devrais-je subir une intervention pour enlever mon super polype? Ais-je la force présentement de retourner sur la table d'opération?

Je le veux tellement ce bébé. Je sais que je vais continuer à aller de l'avant. Je sais que j'ai un chum fertile et qu'éventuellement, je devrais tomber à nouveau enceinte. Au pire, avec l'aide d'hormones. Mais je ne peux pas me résoudre à prendre la chance de revivre ce que je viens de vivre. Je sais que je vais le refaire, mais j'ai tellement peur.

Je me sens dans un no man's land actuellement. L'infertile qui a réussi à tomber enceinte. Donc pas si infertile. Mais celle qui n'a toujours pas de bébé, 6 ans plus tard. Celle qui a passé devant une panoplies de médecins, qui a subi une tonnes d'échographie, d'interventions... Je ne devrais plus m'inquiéter, je peux y croire à mon bébé couette. Et pourtant, je suis plus brisée et plus inquiète que jamais.
Maman comblée de Raphaelle :wub
Avatar de l’utilisateur
Falkie
Messages : 438
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:55 pm

Re: quand les cycles se suivent et se ressemblent... négativement

Messagepar Falkie » jeu. mars 02, 2017 3:05 pm

Ah Stefounne... je comprend tellement ce que tu vis actuellement... 6 ans, c'est long en maudit!

Tu vois, on trouve la force de traverser les épreuves une fois arrivée devant... on a comme juste pas le choix. Tu trouveras la force à mesure que les jours a avancent. Si on m'avait dit que je ferait 4 fausse couche le jour où on m'a annoncé ma première, je serais tombée bien bas! Je pensais ne jamais me remettre d'une seule!

Tu es entièrement dans ton droit d'être découragée tu es entièrement normale d'être brisée et inquiète on le serait toutes à ta place mais si je pouvais te donner un conseil, du haut de mon parcours (conseil qui me faisait chier, jadis, mais je m'essaie pareil, parce que je voudrais dont te voir apaisée...) fais de ton mieux aujourd'hui, et laisse faire demain... de toute façon on l'a appris à la dure... tu n'y peut rien! À part prendre tes rendez-vous, bien manger, bouger et surtout, surtout ne pas laisser ta maudite fertilité gagner sur ton humeur, ton couple et ton bonheur... ne pas la laisser encore prendre toute la place. C'est dur, je pense que personne n'y est arrivé vraiment... c'est tellement un beau projet, concevoir un enfant... mais maudit c'est tellement envahissant quand ça ne fonctionne pas là là tout de suite... je trouve ça si triste de lire toutes ces histoires, toutes nos histoires, de nous qui "en attendant" passons des années à ne pas être heureuse... de si belles années de jeunesse perdues. Mais je sais que c'set frais et que la plaie est encore juste trop ouverte... que d'habitude, tu y arrives, je veux juste que tu te souvienne que d'habitude, tu es capable, que ça va revenir, que t'es bonne ;)

Bon je m'égare mais tout de même... pendant que nos système reproducteurs font des caprices, la vie continue. Et malgré que non, on y peut pas grand chose à notre "fertilité" ou à savoir si notre prochaine grosesse se terminera en beau petit bébé rose en santé ou non, la seule chose sur laquelle on a le contrôle c'est à savoir de quel côté on va prendre ça...

Lâchez pas les filles, j'ai relu quelques post en arrière tantôt... tous ces deuils, c'est pas facile... mais ça vaut la peine de s'attarder à les faire et à les faire comme il faut... Des fois on croit que la fin d'une route c'est la fin de tout... mais c'est souvent le début d'une nouvelle aventure. Je pense aussi qu'il faut s'assurer de s'être rendu au bout de notre route avant de changer de chemin. Lâchez pas mais ne vous perdez pas non plus!
-----
Maman de Z1, Ma grande à la Maternelle, et de Z2, petit miracle FIV de déjà 2 ans en CPE.

Revenir vers « L'infertilité »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité