Le trouble de l'opposition

Un lieu pour échanger entre parents vivant une réalité différente.
Que ce soit au niveau de la prématurité, des enfants malades et/ou handicapés, TDAH etcetera, nous sommes là pour s'entraider.

Modérateur : Decembre

citronlime
Messages : 1749
Inscription : mer. avr. 13, 2016 6:54 pm

Le trouble de l'opposition

Messagepar citronlime » ven. mai 26, 2017 6:24 pm

Bonjour,
L'ergo de mon grand mentionne qu'il est possible que mon fils presente des signes de tdah avec trouble de l'opposition, evidemment a confirmer plus tard car il a seulement 4 ans. Il aura peut-etre acces a un pediatre pour son suivi.

Je voudrais connaitre vos experiences svp, est-ce que vous reussissez une belle vie familiale?? Est ce que ca empire ou augmente a mesure que l'enfant vieilli??

Aussi est-ce que quelqu'un de vous avez eu ce trouble...ca donne quoi a l'age adulte??
[color=#40FF00]Citronlime, maman solo de deux petits garçons de 4et 5 ans[/color]
Nikki
Messages : 1733
Inscription : mer. avr. 13, 2016 11:10 am
Localisation : Montréal

Re: Le trouble de l'opposition

Messagepar Nikki » ven. mai 26, 2017 9:53 pm

Allo...
Je sais pas quoi te repondre. Le TOP.... J'ai trouvé ça vraiment le plus difficile de tous les diagnostics. C'était intense à gérer. Ils poussent les limites toujours. Tu as jamais de break pour slacker sur la discipline. Et c'est tellement important d'être conséquente. Ils sont full intense. Là où des parents peuvent slacker toi tu peux pas. C'est encore plus important de choisir tes batailles​ car il faut absolument pas que tu dise non à quelques chose et les autres fois faire rien. Mais ils ont tellement de problème de discipline dans tout que c'est impossible tout travailler en même temps. Nous on choisissait 1-2 objectifs. Je prenais les plus difficiles​ comportements​ qu'il fallait absolument que ça change. Exemple moi quand il avait 6 ans il brisait les murs et me mordait. Donc je faisait abstractions des autres comportements​. Ce que je veux dire par la c'est que si mon fils décidait de se sauver au lieu de rentrée du park quand je lui dit de venir ben je l'attrape et je le rentre mais c'est tout. Je ne m'acharnait pas a lui donner une conséquence avec systeme d'émulation. Ce n'était pas qq chose que je travaille et je le mettais en situation d'échec car il ne peut pas se forcer à tout faire, et moi en depression et epuisement car jen peux juste pu!!! Donc je me fout de ce que les autres disent, leur enfant est juste de temps en temps indiscipliné, le miens il l'est de façon constante!!! Non en fait jai appris a me foutre du regard des gens. Non en fait j'ai appris a faire semblant que je me fout des autres en ne faisant jamais de contact visuel. Mais en dedans j'étais blessé profondément. Ce que les gens peuvent être méchant. Entk. Donc si je travaille morsure alors ce que je faisait, dès qu'il me mordait c'était aucune aucune aucune chance. D'aucune d'aucune d'aucune façon. Nil. Je le mettais dans sa chambre. Je fermais la porte. Il fessait dans la porte. Je maintiens​ la porte ferme. Et oui le souper sera retardé. Et oui je ne peux pas faire du ménage. Et oui ça se peut que on va manger du beurre de peanut pour souper. On s'en fout!!! Je le maintien dans sa chambre. Thats it. Il cesse de faire sa crise je lui dit que je part le timer. Genre 10 minutes. S'il repart sa crise je repart le timer a zero. Et je maintien la porte. Au début c'était facilement des heures!! Mais il a lâché. Pas moi. Ca a pris 6 mois! C'est meme pas des farces. Mais apres 2-3 mois je voyais une différence dans la durée. Mais jamais donné de chance. Il mord c'est dans la chambre. Ben on l'a eu :). Après, tout ce que je travaillais, donc chaque objectif prenais moins de temps. C'est moins long. Et là je pouvais commencer à mettre 3 objectifs ou 4 en même temps. Une fois la règle établi il y a conséquence fixe qui ne change jamais. Donc après, meme si tu travailles d'autres règles, ce que tu as travailler dans le temps reste et tu donne une conséquence immédiate. . :) c'est très très dure. Je te jure que seul une mamans d'enfant différent comprendra. Les autres vont tous dire mais il est comme ca a cause que tu.... Tu fait... Tu es.... Tu tu tu... Le tu tue.

Je notais aussi mes exasperation qui partais ses crises dabs un cahier de note. Et j'avais une éducatrice spécialisée qui le lisait et me donnait des indices de quoi faire au lieu. Dans ton cas tu pourras utiliser la ligne parents ;)

Serieux jai capoté au debut car j'ai ben trop attendu avant de demandee de l'aide pour connaitre les techniques.. une fois que je le faisait c'était beaucoup plus facile à gérer mais jamais de break. Je ne pouvais pas laisser lousse sur rien. Mais on fini par sy habituer. A l adolescence sont sensés d'être plus délinquant. J'ai pas du tout eu de trouble avec ça moi. Il manipule et ment beaucoup toujours pour pousser ses limites. Je ne peux pas lui faire confiance mais bon il est pad dans dope, ca terminé son secondaire cette année et sérieux je l'aime! Il faut maintenir les conséquences tout en laissant plus d'autonomie. Pas facile... Lol. Mais bon mon fils a comme 5 autres diagnostiques. Donc peut être que pour moi c'était pire. Je te souhaite vraiment que ce soit plus facile. Hésite pas a poser des questions et a ventilée ici. Moi jai failli le placer car jen pouvais pus. Jai fait une dépression. Jetais tellement contente d'avoir trouvé un organismes qui pouvait m'aider!
Image
ImageImage
ImageImage
tOotUe
Messages : 225
Inscription : ven. avr. 15, 2016 9:01 am

Re: Le trouble de l'opposition

Messagepar tOotUe » sam. mai 27, 2017 7:33 am

Bonjour citronlime,

Un TDAH peut être avec opposition, mais parler d'un Trouble d'opposition à 4 ans je trouve cela tôt, surtout dans un contexte où ton enfant vient de vivre une séparation, prépare un déménagement et surtout, a 4 ans, donc est dans une période où il a une soif de contrôle. Quand on parle d'un Trouble, cela doit être présent dans toutes les sphères de sa vie (école/garderie, maison, activité).

Sur le site Naître et grandir il y a un article sur le sujet,avec des pistes d'intervention.

Sans avoir un trouble d'opposition, ma grande de 6 ans et demi s'oppose beaucoup. L'opposition est beaucoup à faire les routines, aux transitions. Quand elle a une idée dans la tête, elle ne l'a pas dans les pieds et ce, depuis qu'elle est bébé. On arrive à avoir de beaux moments, vivre de belles activités parfois en devant recadrer. On a aussi repris l'ergo, question de travailler d'une nouvelle manière plus adaptée à son âge sa quête de sensations.
Nikki
Messages : 1733
Inscription : mer. avr. 13, 2016 11:10 am
Localisation : Montréal

Re: Le trouble de l'opposition

Messagepar Nikki » sam. mai 27, 2017 11:24 am

C'est vrai que c'est jeune mle mien le top en diagnostiques est arrivé vers 6 ans!
Image
ImageImage
ImageImage
citronlime
Messages : 1749
Inscription : mer. avr. 13, 2016 6:54 pm

Re: Le trouble de l'opposition

Messagepar citronlime » sam. mai 27, 2017 5:26 pm

Il n'a pas eu de diagnostic, l'ergo souligne que ca sera etudie et leve un drapeau pour ca.
[color=#40FF00]Citronlime, maman solo de deux petits garçons de 4et 5 ans[/color]
Coccy
Messages : 423
Inscription : lun. juin 13, 2016 10:45 pm

Re: Le trouble de l'opposition

Messagepar Coccy » jeu. juin 01, 2017 3:00 pm

Ma petite soeur (maintenant adulte) a été DX TDAH avec trouble de l'opposition à l'âge de 10 ans.

C'est heavy, car dans le cas de ma soeur tu disais blanc elle répondait noir même si elle savait qu'elle avait tort. Elle confrontait tout le monde en tout temps. Elle a 26 ans et maintenant, il est moins intense, car elle est consciente qu'elle le fait d'elle-même, c'est comme innée chez elle. Ça lui a donné du fil à retorde dans ses études et sa scolarité. Ça vrm pris beaucoup de volonté de sa part pour réussir, ce qu'elle a fait. Et oui, elle a aussi été ultra jugé. Ce genre d'enfant sont souvent associés aux boss des bécosses, parce qu'ils veulent contrôler tout et savoir tout, même s'ils le savent pas. Donc, côté social c'est aussi très difficile, mais ils y arrivent au final.

Ils sont aussi considérés comme: employés qui font de l'insubordination. Ma soeur a eu beaucoup d'emploi étudiant, sérieusement ça été un gros problème. Les employeurs la renvoyaient car elle s'obstinait souvent avec le client et après avec le boss. Maintenant, elle a trouvé son don et elle est utilisé à sa juste valeur, ce qui fait qu'elle a de la misère à dire non à un quart de travail ou encore à une offre, car elle est aimé et qu'elle est bonne et qu'on l'utilise comme exemple ou encore, comme référence dans son milieu. Malgré qu'il faut le prendre nous de notre bord plus souplement, car elle en parle tout le temps à tout bout de champs et donc quand on parle avec c'est je me moi, moi-même typique.

Sauf que chaque enfant est différent, et la discipline est très difficile comme Nikki le mentionne très bien. Il faut garder une constance dans sa façon de faire et surtout ne pas avoir peur d'aller chercher de l'aide et des ressources. Voilà.
:danse Coccy :danse

Image

Image

Image
Nikki
Messages : 1733
Inscription : mer. avr. 13, 2016 11:10 am
Localisation : Montréal

Re: Le trouble de l'opposition

Messagepar Nikki » jeu. juin 01, 2017 10:48 pm

Ouf. Cest vrai quil sobstine sur tout!!! Sait tout!!!! Arghhhh. Mais merci mon Dieu!!!! Mon fils a fsit du benevolat dsns un camps. Il était ala cuisine. Il était loin d'être boss. Ils a été tellement aimé !!! Jetais fiere de lui!! Sérieux!! Meme le directeur du camp est venu me voir poure dire qu'il travaille très bien. J'ai pleuré. :) Et je continue d'être éternellement reconnaissant à Dieu!! De donner des qualité a mon fils poir qu'il puisse sen sortir!
Image
ImageImage
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Coro
Messages : 65
Inscription : mer. avr. 13, 2016 11:35 am
Localisation : Tombouktou

Re: Le trouble de l'opposition

Messagepar Coro » jeu. mars 22, 2018 10:08 am

Un sujet dans la poussière que je fais la lecture ce matin... étrange, je ne l'avais jamais vu passer.
Nous vivons avec un TOP ici aussi. Nous avions des doutes depuis son très jeune âge mais on vivait bien avec ça tout de même. Par contre, récemment nous avons décidé d'aller plus loin car les doutes étaient de plus en plus présents. On voulait avoir un avis plus précis. Vraiment pas facile à vivre au quotidien... Tout ce que vous avez raconté, c'est bien vrai et on le vit ici aussi. Il y a des moments où ça va mieux et que tout est presque normal... mais ça peut éclater à tout moment pour n'importe quelle raison. Les crises sont souvent imprévisibles. Nous avons des "petites" crises à gérer au quotidien mais on est rendu à dire qu'il n'y a rien là comparativement à ses grosses crises que nous voyons 4 à 5 fois par années où là rien ne va plus. Une crise peut s'étaler sur plusieurs heures, voir une journée entière. Et par la suite, ça peut prendre plusieurs jours à vraiment revenir à la "normale" les deux pieds sur terre. Vraiment exigeant pour la famille, très épuisant pour les parents. Ca magane le couple, ça magane les amitiés car soyons honnêtes, bien peu de gens comprennent ce qui se passent et certains préfèrent se tenir à l'écart. Bref... le sourire d'un parent peut souvent cacher bien des choses par derrière... Mais, comme dit plus haut... on l'aime!
--------------------------------
Papa de trois poussineaux

Revenir vers « Enfants et besoins différents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité